Présentation du CRAC

La Région Chaouia Ouardigha possède un des plus importants secteurs industriels à l’échelle national. Elle compte actuellement plus de 350 unités industrielles (4% du national) qui emploient plus de 17 000 personnes en permanence (3% de l’effectif industriel national). L’industrie chimique et para chimique (céramiques, ciment, peintures…) occupe une place très importante dans la région et elle est en cours de développement. La région possède plusieurs zones industrielles opérationnelles, d’autres sont en cours de viabilisation, en vue d’attirer des investissements de grande envergure dans les secteurs avérés porteurs par rapport aux nouveaux pôles de développement identifiés.

 

Ainsi, des sites mobilisables ont été programmés dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement économique et social de la région. L’ensemble de ces activités vont nécessiter un soutien analytique de qualité pour leur compétitivité à l’échelle nationale et internationale. L’Université Hassan Ier, de part son implantation dans cette région stratégique, doit acquérir une grande dimension, en devenant pionnière en recherche scientifique, développement et assistance technique aux opérateurs économiques.
La création du Centre Régional d’Analyses et de caractérisation (CRAC) s’inscrit dans la stratégie du développement de la région Chaouia-Ouardigha. À l’origine, il fut conçu pour une initiative conjointe des unités de recherche de l’université, afin de créer une synergie de compétences interactives pour promouvoir la recherche scientifique au niveau de la région Chaouia-Ouardigha.

Objectifs

  1. Promouvoir l’excellence en matière de recherche développement.
  2. Apporter une assistance technique au tissu socioéconomique régional.
  3. Encourager et systématiser les recherches pluridisciplinaires (Chimie, Physique, science des matériaux et Biologie moléculaire).
  4. Encourager les synergies entre les différents laboratoires pour une visibilité meilleure de la recherche au sein de l’UH1.
  5. Optimiser l’utilisation et le rendement des appareils d’analyses.
  6. Prioriser les projets de recherche répondants aux mieux aux besoins socio-économiques.
  7. Renforcer l’interface entre universités et entreprises.
  8. Créer un réseau de compétitivité.
  9. Permettre à la recherche scientifique d’être en mesure de s’insérer dans l’arène nationale et internationale.
  10. Nouer et développer des liens avec les partenaires nationaux et internationaux.
  11. Développer une offre d’évaluation, d’expertise et d’analyse aux tissus socio-économiques régional et national.

Matériels désignés pour le CRAC

  • Diffractomètre de poudre
  • Technique d’analyse thermique : ATD-ATG-DSC (1600 ºC), Type : Labsys Evo ; Marque : SETARAM
  • Profilomètre
  • Chromatographie en phase liquide HPLC: KONIK HPLC 600
  • Un extracteur automatique : Maxwell 16, Réf AS2000 (Marque Promega/France)
  • Appareil de PCR en temps réel : CFX96, Réf 185-5196 (Marque Biorad/France)
  • Système de prise d’image : Gel Doc XR+, Réf 170-8195 (Marque Biorad/ France)
  • Cabine PCR UV-HEPA longueur 544 mm, Réf 36143 (Marque
  • Scientific/ france)
  • Autres Matériels…